Action SENEGAL 2007

Présentation :
Sollicitée par l'association BATIK et la ville de Martignas, l'association BASE a participé à l'organisation et la réalisation du projet "Rénove ta Solidarité" dans le collège « DIENE COUMBA N’DIAYE » de Foundiougne, village de pêcheurs au bord du Saloum, au SENEGAL.
L'objectif de cette action consistait à effectuer des travaux de rénovation (maçonneries, carrelage, peinture, menuiseries et électricité) de quatre salles de classe et un bloc sanitaire de l'établissement qui a une capacité d'accueil de 700 collégiens environ.
L'action s'est déroulée du 7 au 31 juillet 2007.

Travaux réalisés:
Maçonneries:
3,250 m3 de béton armé
4 regards et 6 siphons de sol
réparation de 12 blocs WC
12,50 ml de tranchées et canalisation

Carrelage:
377,20 m2 de carrelage
11,300 m3 de mortier de pose

Peintures:
887,54 m2 ragréage et peinture murs
112,46 m2 grattage, ponçage et peinture menuiseries
24 m2 préparation et peinture tableaux

Menuiseries:
Réparation de 16 portes et fabrication de 2 doubles-portes
fabrication de 4 tableaux de 6 m2
fabrication de 120 plateaux de bureau
réalisation de 8 meubles de rangement

Electricité:
montage de 8 ventilateurs
installation de 24 éclairages
installation de 4 prises de courant
pose de 235 ml de cables

Divers:
démolition et réparation de plafonds
nettoyage chéneaux, réparation de toitures

Equipe
8 jeunes volontaires du lycée des Métiers de Blanquefort:
CARDIN Mickaël, GATEUIL William, GIFFA Tiffany, LALAGÜE Romain, MARIE Charly,
MARTIN Anaïs, TELEGUEI Romain, TRENTIN Jonathan.

9 jeunes volontaires de la Commune de Martignas:
CHEVALIER Laure, DAUNIS Célia, GAUDÉ Laetitia, GAYOU Isabelle, GROUSSET Vincent,
KUNTZEL Thomas, SANCHEZ Cédric, SPRINGAUX Jean-Baptiste, TASSY Olivia.

20 jeunes volontaires de la commune de Foundiougne:
MENDY Fabirama, KANDJI Emile Ely Bana, GUEYE Assane, GUEYE Babacar,
DIAGNE Papa Mouhamadou, DIAGNE Mamadou Mansour, SARR Serigne Saliou M’Backe,
BOP Abdoulaye, CAMARA Assane, COULIBALY Samba, DIALLO Abdoulaye,
N’GOM Sokhna,DIOP Moustapha Dione, DIOP Babou, DIENE Marie Thérèse,
N’DIAYE Thérèse Eliane Siga, DIONE Mamadou, DIAGNE Sagar, DIOP Sidy,
GOMEZ Marie Claire.
Encadrement:
BOESCH Catherine, BA Amadou, BASTIDA Michel, BEN HASSEN Bruno,
CISSE Baye Ibrahima, D’AUBER Patrick, DEJEANS Arnaud, GAZARD-MAUREL Jean-Yves
LINDOR DIOP Abdoulaye, PALU Alain, POUPIN Grégoire.
Remerciements:
Nous remercions toute la population de Foundiougne, M. Le Préfet, M; Le Maire, et M. Le Principal du collège pour leur accueil très chaleureux et le formidable séjour que nous avons passé en leur compagnie et durant lequel nous avons tissé de très nombreux liens d'amitié.

Nous remercions l"association BATIK-Martignas et la municipalité de Martignas sur Jalle pour la confiance qu'ils nous ont témoignée.

Nous remercions l"association BATIK-Foundiougne Pour l'excellence de leur soutien qui nous a permis de mener à bien ce projet.

Nous remercions les parents de tous nos jeunes pour l'aide apportée tout au long de cette aventure.

Nous remercions l'ensemble des partenaires qui nous ont permis de faire aboutir cette action de solidarité.

Compte rendu :
Après notre départ de Mérignac le samedi 7 juillet et une escale à Paris, nous sommes arrivés à Dakar en fin de soirée et nous avons passé notre première nuit dans une auberge de jeunesse. Dès le lendemain, dans la matinée, nous avons visité l'ile de Gorée et la "Maison aux Esclaves".



L'après-midi nous avons commencé par déjeuner devant le "Lac Rose" puis visité le site d'exploitation du sel au bord du lac. Enfin, aprés avoir traversé Dakar nous sommes retournés à l'auberge pour y passer notre deuxième nuit.



Le lendemain, c'est une longue route, bordée de baobabs et de villages traditionnels, qui nous attendait. Une dernière piste nous permit d'atteindre le fleuve saloum et le bac pour le traverser. De l'autre coté, l’accueil fut impressionnant. 200 à 300 personnes munies de djembés et de sifflets nous attendaient



C'est en musique que la population de Foundiougne a accompagné le groupe jusqu'au campement "Le Saloum-Saloum" qui sera notre lieu d'hébergement pendant tout le séjour. Composé de huttes de 2 à 4 places, au bord du Saloum, le site nous émerveille tous, mais attention aux moustiques!!.



Après un repas de bienvenue, nous nous sommes rendus, l'après-midi, dans le collège, afin d'effectuer un état des lieux, et très rapidement, évaluer la nature des travaux à réaliser, quantifier les matériaux nécessaires. Immédiatement, l'équipe s'est attelée à la tâche, réalisant les relevés et les constats nécessaires.



Nous avons vite estimé que le bloc sanitaire, composé de 12 WC (2x6), nous poserait le plus de problèmes. Les dalles en béton, les menuiseries et les évacuations sont entièrement à refaire. Mais ces travaux sont indispensables car l'état des toilettes conditionne souvent la volonté des jeunes filles à se rendre au collège pour continuer leurs études.



Les autres bâtiments sont des salles de classes, nous en avons retenu 4. La cinquième étant à la limite de l'effondrement, ces conditions étaient trop dangereuses pour intervenir dans cette salle. Nous avons obtenu, de la part du Préfet, qu'elle soit définitivement condamnée.



L'extérieur des salles nécessite essentiellement des travaux de peinture, après ragréage. L'intérieur nécessite des travaux plus importants, ragréage et peinture, menuiserie, carrelage et électricité. Nous utiliserons le matériel que nous avons apporté, complété par du matériel prêté ou acheté dans les commerces de Foundiougne, et bien que peu achalandés, nous n'aurons pas trop de difficultés à nous approvisionner en matériaux et matériel.



Dès le lendemain, les équipes composées de nos jeunes du lycée des Métiers de Blanquefort, de Martignas et de Foundiougne sont à pied d'oeuvre.

Une première équipe de finition avait pour mission de réaliser les peintures extérieures, la seconde, les peintures intérieures.



Les deux équipes en maçonnerie ont commencé par démonter les portes, les blocs WC, puis ont refait tout le système d'évacuation avant de réaliser le bétonnage des dalles.



Après avoir été livrée en bois et contreplaqué, la première équipe de menuisiers s'est spécialisée dans la réalisation des plateaux de bureau, des tableaux, des portes et des meubles de rangement.



L'équipe des électriciens a réalisé l'installation de tous les ventilateurs, des éclairages et des prises électriques. Ils ont participé aussi à d'autres tâches comme la démolition et la réparation des plafonds, l'étanchéité des toitures et le ragréage des murs.



Une fois les travaux du bloc WC bien avancés, la deuxième équipe de maçons s'est occupé de la mise en oeuvre du carrelage dans les différents bâtiments.



Enfin, la deuxième équipe de menuisiers a commencé par déménager les salles de classe, puis s'est occupée de la réparation et du montage des 120 plateaux de bureau avant de rééquiper les salles.



Chaque midi, tous les acteurs du chantier partageaient un repas traditionnel et convivial au collège.

Et durant trois semaines, malgré des températures élevées, une atmosphère lourde annonciatrice des premiers orages, les équipes ont travaillé avec la même ferveur, la même volonté, et réussi à réaliser l'ensemble des travaux prévus.



Les week-ends et les mercredis après-midi étaient réservés aux loisirs, visites et échanges interculturels.
Différentes visites ont été organisées, en charrette dans la ville de Foundiougne et l'arrière pays, en pirogue, dans la mangrove, les îles et les villages de pêcheurs du Saloum, .



La visite de ces villages a permis de découvrir une culture ancestrale et de se rendre compte des conditions dans lesquelles travaillent les pêcheurs de la région.
Les jeunes et les moins jeunes ont tenté, avec plus ou moins de réussite!?, de relever quelques défis en lutte sénégalaise.



Nous avons tous été Merveilleusement bien accueillis dans des familles foundiougnoises. Plusieurs concerts ont même été organisés pendant le séjour avec une troupe composée d’artistes locaux fabuleux. Les plus hardis d'entre nous ont pu s'exercer à la danse traditionnelle, "le Blocage".



Tous les jeunes français ont participé à la confection des menus avec les membres de l’association des femmes chargées des repas du midi.
D'autre part, les Françaises du chantier ont rencontré les membres de l’association des femmes de Foundiougne pour essayer de comprendre la condition féminine au Sénégal.
Nous avons aussi été invités par les élus locaux dans différentes manifestations.



Deux rencontres de football ont été organisées pendant le séjour. Nous avons appris aussi la signification du marchandage et du troc ! Les relations avec les commerçants de Foundiougne furent l’occasion de découvrir un artisanat local très riche.



Ces nombreuses activités ont contribué à dynamiser l'enthousiasme de tous les acteurs du chantier. Et c'est ainsi que nous avons pu remettre, symboliquement, les clés du collège rénové au Principal, aux élus et à la population de Foundiougne.



Le bloc sanitaire propose 12 WC entièrement refaits (6 WC garçon, 6 WC fille), des sols et lavoirs carrelés et portes à fermetures.

Les murs et les menuiseries extérieurs ont été ragréés et peints, les toitures étanchées.



L'intérieur de chaque salle de classe propose 30 bureaux élèves, 1 bureau enseignant, un tableau de 6 m2, ainsi que 2 meubles de rangement.
Les murs intérieurs ont été ragréés et peints, les sols carrelés.



Chaque salle est équipée de 2 ventilateurs, un éclairage salle, un éclairage tableau et une prise électrique.
Une fois les travaux terminés, tous les bâtiments ont été nettoyés puis réaménagés.



La cour du collège à été rangée et nettoyée, le portail de l'entrée repeint.
Tout le matériel a été donné à l'association BATIK-Foundiougne afin qu'elle l'utilise pour la maintenance des bâtiments.



Notre action terminée, nos objectifs atteints, la Municipalité de Foundiougne a organisé une superbe réception avec les représentants de la ville, les parents d'élèves et tous les acteurs du projet, suivie d'une longue soirée riche en émotions.
Dès le lendemain, sous les premières pluies, nous sommes retournés à Dakar pour le vol de retour, avec beaucoup de souvenirs, de mélancolie, et surtout le sentiment d'avoir vécu une très belle histoire.



retour